Comment bénéficier du DRaaS à moindre coût ?

DRaaS

Auteur : Chloé

8 juillet 2020

Les solutions DRaaS (Disaster Recovery as a Service) sont souvent considérées comme la « référence » en matière de continuité des activités. Cependant, toutes les entreprises ne peuvent pas se permettre d’investir dans une solution DRaaS, et certaines n’en n’ont simplement pas la nécessité. Dans cet article, nous examinerons les avantages et les inconvénients du DRaaS et nous montrerons comment obtenir des résultats commerciaux similaires à ceux du DRaaS, mais à moindre coût.

Qu’est-ce que le DRaaS et comment fonctionne-t-il ?

La reprise après sinistre en tant que service (DRaaS) est une catégorie de Cloud Computing utilisée pour protéger une application ou des données d’un sinistre ou d’une interruption de service en permettant une reprise complète dans le Cloud. Dans les petites et moyennes entreprises (PME), cette solution est généralement proposée par un appareil sur site qui remplit plusieurs fonctions :

  • Il stocke les données de sauvegarde des machines sur le réseau local.
  • Il synchronise les données de sauvegarde dans le Cloud.
  • Si l’une des machines tombe en panne, l’appareil peut exécuter une sauvegarde de la machine en tant que VM pour une récupération instantanée.

Les avantages et les inconvénients par rapport à la sauvegarde et la restauration traditionnelles

Le DRaaS est particulièrement efficace pour la continuité d’activité. Les solutions de sauvegarde et de restauration traditionnelles le permettent également, mais avec des résultats moins probants. En effet, certaines entreprises ont abandonné la sauvegarde et la restauration au profit des solutions DRaaS dans le but d’obtenir un temps d’arrêt quasi nul.

DRaaS
Les avantages
  • Un temps de récupération le plus rapide dans le Cloud
  • Une récupération en un clic
  • Une solution prête à l’emploi
Les inconvénients
  • Frais mensuels élevés
  • Verrouillage du fournisseur
  • Rétention à long terme coûteuse

La sauvegarde/récupération traditionnelle et le DRaaS sont comme deux formes de police d’assurance. La différence de coûts est facile à comprendre lorsque l’on compare la continuité des activités à l’assurance. Dans le domaine de la continuité d’activité, le DRaaS fournit le temps d’arrêt le plus faible (zéro ou presque nul), mais au coût le plus élevé.

Pourquoi le DRaaS est-il si coûteux ?

DRaaS

Du point de vue des utilisateurs, le DRaaS est coûteux car vous payez pour le service 24/7. Que vous l’utilisiez réellement ou non, vous payez toujours les frais mensuels. C’est comme la prime d’assurance la plus chère. Elle est avantageuse pour vous si vous la réclamez souvent, mais elle ne l’est pas si vous ne la réclamez jamais.

Le coût est logique lorsque vous considérez ce qui est technologiquement nécessaire pour fournir une offre DRaaS :

  • L’appareil coûte de l’argent car ce n’est pas seulement un disque dur USB. Il y a de vrais processeurs et calculs.
  • Les données stockées dans le Cloud coûtent de l’argent. Pour obtenir un quasi «instantané», une bonne partie des données doit se trouver sur le «stockage à chaud», qui est également le plus cher.
  • Il y a toujours une machine en « veille » dans le Cloud. Il existe également une infrastructure considérable que le fournisseur DRaaS doit maintenir pour la continuité des services en cours.

Malgré les dépenses, le DRaaS convient parfaitement aux entreprises qui ne peuvent tout simplement pas se permettre des temps d’arrêt et qui sont en mesure d’investir dans la solution.

Une alternative : la reprise après sinistre à la demande

Pour de nombreuses autres entreprises, la continuité d’activités a un autre aspect.

Par exemple, un cabinet vétérinaire peut très bien fonctionner sans difficulté à long terme avec 1 heure de temps d’arrêt du serveur informatique. En effet, la plupart des vétérinaires peuvent utiliser un stylo et du papier pendant quelques jours. Si aucun temps d’arrêt est préjudiciable pour l’entreprise, le DRaaS serait exagéré .

DRaaS

L’alternative à cela est d’effectuer une reprise après sinistre à la demande pour :

  • Garder les coûts mensuels bas (comme une police d’assurance)
  • Etre prêt à engager des frais après un sinistre, c’est-à-dire lorsqu’une reprise après sinistre est nécessaire.

La reprise d’activité après sinistre à la demande signifie que l’entreprise est préparée, sans en faire trop .

Quel logiciel de sauvegarde et de récupération est indispensable ?

Pour rivaliser avec les capacités des solutions DRaaS, le logiciel de sauvegarde et de restauration doit être capable de réaliser :

  1. Une récupération locale (sur site) idéalement instantanée
  2. Une reprise dans le Cloud dans un délai qui a du sens pour l’entreprise.

Selon l’entreprise, il n’est pas toujours nécessaire de réaliser une récupération presque instantanée dans le Cloud à l’aide d’une solution DRaaS. Par exemple, la plupart des entreprises n’ont besoin d’une récupération dans le Cloud que si les locaux sont complètement détruits. Tout est une question de compromis entre le prix et la fonctionnalité. De nombreux produits de sauvegarde traditionnels ne peuvent pas offrir de récupération dans le Cloud, car les sauvegardes ne sont stockées que localement. Afin de récupérer dans le Cloud, la sauvegarde complète doit être simultanément stockée localement et dans le Cloud.

Comment BackupAssist ER peut aider à économiser 75% sur les solutions DRaaS ?

DRaaS

BackupAssist ER est la dernière avancée technologique d’une gamme de produits de sauvegarde et de restauration. Il offre une sauvegarde « disque à disque vers le Cloud », c’est à dire que la sauvegarde est disponible pour une récupération à la fois localement et dans le Cloud.

BackupAssist ER est une solution rentable qui vous permet d’être prêt à récupérer des données à tout moment, sans pour autant le faire quotidiennement. C’est-à-dire que vous devez être prêt à récupérer, mais ce n’est pas quelque chose que vous faites réellement.

Du point de vue de la continuité des activités :

  • Votre serveur meurt une fois tous les 5 ans
  • Lorsqu’il ne fonctionne plus, vous devez utiliser une machine dédiée à la récupération pendant 1 semaine
  • Vous utilisez une machine Cloud pour cette récupération

Cela signifie que vous avez besoin d’une machine de récupération Cloud pendant 1 semaine sur 260, c’est-à-dire 99,6% du temps, vous n’en aurez pas besoin. Mais dans ces 0,4%, il est essentiel d’avoir une solution fiable et de nombreuses options de récupération.

BackupAssist ER réduit-il les coûts ?

BackupAssist ER fonctionne sur le fait que 99,6% du temps, vous n’avez pas besoin d’une récupération en direct. Par conséquent, il vous permet d’économiser du temps:

  • Appareil local vs stockage simple : au lieu de sauvegarder sur un appareil propriétaire qu’il faut acheter ou louer auprès du fournisseur DRaaS, vous pouvez sauvegarder sur un stockage peu coûteux, facilement disponible auprès de n’importe quel fournisseur d’équipement informatique.
  • Stockage dans le cloud : BackupAssist ER stocke les données dans des endroits compressés et dé-dupliqués, ce qui économise les frais de stockage dans le cloud. Dans un monde de «paiement au gigaoctet», BackupAssist ER est 50% plus économique grâce à une compression des données divisant par deux leur poids d’origine.
  • Calcul cloud : si une machine de récupération cloud est nécessaire 0,4% du temps, il est logique de ne faire tourner le calcul cloud qu’à la demande, et d’engager des coûts 0,4% du temps.
Vous pouvez demander une version d’essai gratuite BackupAssist ER  ou visiter notre site web. Si vous avez des questions supplémentaires, vous pouvez nous contacter : 05 56 15 01 01 ou ventes@watsoft.com.
 

Source : Traduction de l’article rédigé par BackupAssistDRaaS too expensive? Save 75% here! 

– Articles recommandés

Anti-virus VS EDR

Anti-virus VS EDR

La sécurité multicouche est le modèle le plus efficace pour protéger les réseaux et les utilisateurs des menaces...

0 commentaires